Quelques mots sur la Process communication model ou comment être coaché avec le même outil que les astronautes de la NASA

Des recherches en psychologie à la station spatiale internationale…. Si vous étiez astronaute, vous auriez déjà soumis le questionnaire Process comm ! Pourquoi donc ?

Tout d’abord un peu d’histoire :

L’histoire du Process Communication Model (PCM) commence en 1969. Le Dr Taibi Kahler, un psychologue clinicien américain, découvre alors comment on peut identifier et répondre efficacement, seconde par seconde, à des séquences de comportement productif (communication) et non-productif (mécommunication). En 1978, la NASA s’intéresse à ses travaux et l’invite à utiliser les fruits de sa recherche dans le recrutement d’astronautes. Le but : constituer des équipes opérationnelles capables de coopérer efficacement dans le milieu très hostile et stressant qu’est l’espace le tout dans une grande promiscuité. Ceci constitue la base de ce qu’est le modèle Process Com aujourd’hui et qui a été largement utilisé pour la sélection et l’entraînement des astronautes.

 

Me voilà presque partie sur Mars…

 

Allez, je vous en dis en peu plus et je commence par une petite histoire  qui illustre les 6 types de personnalités, histoire volontairement un peu caricaturale 

Chronique ordinaire de la vie professionnelle

9H ce matin, H-15 minutes avant le début d’une réunion ; Mme EM Pathique attache beaucoup d’importance aux émotions et aux relations humaines, chaleureuse elle accueille tous les matins M. REV Eur en lui demandant si il va bien et s’il veut venir prendre un petit café. Les mots de M. REV Eur sont rares, ses collègues de travail le décrivent comme une personnalité calme, imaginative et réfléchie et il se passe tellement de choses dans sa tête. 9H13, Mme TRAVAILL Omane interpelle ses collègues, le café c’est sympa deux minutes mais au boulot ! La réunion démarre à 9H15 tapante soit dans 1 minute et 48 secondes! Précise, efficace, elle apprécie la logique et les environnements structurés et organisés, phase 1, phase 2, petit a, b et c…. ceux à quoi M. REB El arrivé charrette lui lance « super on va s’éclater » d’un ton plutôt ironique, hors des normes prévisibles, spontané, ses phrases sont émaillées de Génial ! Trop cool ! Trop naze… il amuse les autres par son coté décalé. Madame PRO Moteur vient de faire une entrée fracassante toute de rouge vêtue, on a pu entendre le son de son Audi RS6 rutilante à son arrivée, entre nous il ne lui reste que trois points sur son permis… adaptable, charmeuse et pleines de ressources, elle enchaine en disant « On y va là! J’ai un business à développer moi ! » M. PER Sevérant arrive et introduit, Big Boss de l’entreprise, engagé, observateur et consciencieux, son ton est ferme, assuré,  sûr de ses opinions et de ses convictions, on boirait ses paroles et on entend les mouches voler…excepté M. REB El qui s’illustre en non verbal…..

Rembobinage et décodage : Dans les grandes lignes,

Il existerait six types de personnalités, c’est le concept clé de la Process Communication : EMPATHIQUE ; REVEUR ; REBELLE ; TRAVAILLOMANE ; PROMOTEUR ; PERSEVERANT. Et chaque personnalité possède son canal de communication. Evidemment, nous ne sommes pas tous constitués de la même manière, ni n’évoluons dans les mêmes environnements. C’est pourquoi chacun de nous a une structure de personnalité différente, constituée en grande partie par notre « base », type de personnalité développée au cours de notre enfance.

Et certains moments de la vie peuvent également amener des changements de « phase », où un autre type de personnalité vient surplomber, colorer notre base. Le concept de changement de phase permet de comprendre les comportements contradictoires perçus par l’entourage d’une personne. Cela peut expliquer les « mais tu as changé, tu n’es plus le même…. ». Les changements de phase seraient provoqués par des situations émotionnellement fortes, deuil, séparation, difficultés financières, liquidation d’entreprise, naissance, changement important dans la vie de la personne lui demandant d’aller chercher de nouvelles ressources.

Chaque type de personnalité a ses codes, son canal de communication préférentiel, son langage, ses références propres. Chaque type de personnalité émet ses propres signaux d'entrée en stress puis en mécommunication.

En fait, la plupart du temps, nous abordons nos interlocuteurs selon notre canal de prédilection en attendant de notre interlocuteur qu’il s’adapte. Cela rend les résultats très aléatoires et les mécommunications fréquentes.

Vous en avez certainement déjà conscience, bien communiquer est la clé pour se faire entendre de l’autre et entendre ce qu’il a à nous dire.

Alors oui cela s’applique à tous les domaines de la vie lorsque l’on rencontre une difficulté avec un proche un collègue, un collaborateur, un client qui ne s’est jamais dit « si seulement je savais comment communiquer avec lui » « Elle ne comprends rien» , « il ne m’écoute pas » « on ne se comprends pas et il me tape sur le système ! » , j’en passe et des meilleures….

Ce n’est pas magique mais un peu quand même, parole de ……….. ?

Notre personnalité est d’une infinie complexité, et nous sommes une combinatoire complexe de différentes composantes ou étages en process comm. Ce modèle vous permet d’identifier votre structure de personnalité, vos canaux de prédilection et de mieux comprendre comment vous pouvez vous adapter à vos interlocuteurs pour plus de souplesse dans vos relations !

Et enfin, une fois tout cela apprivoisé, quand « l’élève dépasse le maître », je m’efface : objectif atteint !

 

 

 

 

 

 

 

 


Unicité, talents, intelligence collective! Du coaching de prise de poste…….

Coaching terminés avec les nouveaux salariés des papèteries VICAT sous la houlette du Pôle formation des industries technologiques !

Bravo aux 13 personnes que j’ai accompagnée dans cette belle aventure avec des histoires de vie, quelques pincées de réorientation professionnelle, un zest de développement de compétences, une bonne dose d’engagement, de convivialité, quelques grammes d’introspection, quelques kilomètres parcourus en coaching and running le tout pour un cocktail détonnant : une certification, un CDI, Un CDD, de nouvelles perspectives professionnelles ?
Sur ces fins d’accompagnement, je me prends souvent à rêvasser à ce que feront les personnes après..…. Pour cette fin d’action, Une certification, un nouvel horizon professionnel et l’affirmation des talents dans un environnement bienveillant et ouvert aux nouvelles idées !

Quelques mots pour revenir sur ces 6 mois d’accompagnement à la prise de poste dans un cadre idyllique en plein cœur du site historique de Vizille.
En parallèle d’un développement de compétences techniques et d’une certification de la branche, piloté par le POLE FORMATION de l’Isère, un coaching de prise de poste a été proposé.
Mais comment ça marche ?
Pour les fondamentaux, d’accord, le coaching est constitué d’une série d’entretiens, et c’est un processus d’accompagnement personnalisé visant l’éveil et l’optimisation des potentiels inexploités pour une meilleure réalisation de soi et de ses objectifs. Mais encore ……..

Quel a été le parti pris de ces accompagnements ? Entretiens individuels, vignettes théoriques avec des modèles tels que l’analyse transactionnelle, l’approche systémique, connaissance de soi et exploration de la personnalité avec l’inventaire MBTI, mise en perspective dans l’environnement professionnel, séances de coaching and running pour élargir les options sous un angle différent, séances collectives de coaching d’équipe pour expérimenter la puissance de l’intelligence collective, les 13 coachés se sont prêtés au jeu du développement personnel.

Et si l’objectif était avant tout de permettre à chacun d’accepter son unicité et de valoriser sa place et son rôle dans le collectif de travail ? C’est peut-être un point de vue décalé et assumé ! Au-delà de notre patrimoine génétique, de notre état civil, de notre fonction, de notre rôle social, cette unicité qui nous rend si loin si proche, de quoi est-elle faite? Nous sommes une combinaison complexe de traits de caractère, de pensées, de comportements, de convictions, de valeurs, d’émotions, de sentiments, de goûts, de capacités, de limites, de croyances aidantes et limitantes, de qualités et d’axes de développement, de compétences, d’aspirations, de désirs etc.

Accepter son unicité, c’est aussi reconnaître celle de l’autre et l’accepter aussi, donc l’accueillir avec ouverture plutôt qu’avec jugement.

C’est prendre conscience que chaque être humain a une valeur équivalente et ainsi parvenir à sortir de la comparaison dévalorisante. C’est commencer à nous réconcilier avec ce nous-même et avec les autres.
Et vous, la diversité comme une source de richesse et de performance pour l’entreprise, qu’en pensez-vous ? #LikeDiversité

Pour terminer, qu’en retiennent les principaux intéressés? Selon leurs mots : un exutoire, une parenthèse, un temps pour soi de réflexion et de partage, une prise de conscience, développement de la confiance en soi, développement personnel, échanges…..
Sébastien, Sylvian, Hanifé, Meriem, Hassan, Abdel, Diaina, Catherine, Christelle, Audrey, Audrick, Jordan, Franck ……. Bon vent à vous tous, j’ai été ravie de partager ce bout de chemin avec vous, que vos vies professionnelles soient riches de développement, d’évolution, de rencontres et de partage.


La transition professionnelle, une Odyssée vers la quête de sens ?

La vie demande une infinie adaptation, le monde bouge, et il en va de même de nos envies, nos aspirations. Les études que l’on entreprend ou pas, le poste que l’on obtient, que l’on aurait pu obtenir ou que l’on a décliné, nos « fidélités inconscientes » ou rejets en réaction (Méténier Isabelle), les accidents de parcours, nos coups de gueules et coups de cœur … Nos vies personnelles et professionnelles sont faites d’étapes, de prise de décisions, de déconvenues et de belles réussites.
Il y a parfois des moments où l’on est en « pilotage automatique » dans le cycle de la passivité professionnelle, faire toujours plus de la même chose en espérant un résultat différent…. situations insatisfaisantes et méconnaissances de la capacité à les changer.
Au-delà des mutations économiques et technologiques du marché du travail, quid des aspirations, du Pour Quoi ce travail ou plus jamais de ce travail ?
Nous serions en plein changement de paradigme, la quête de sens au travail est plus que jamais d’actualité. Mais qu’est-ce que le sens ? J’aime cette définition « c’est un personnage mystérieux que l’on cherche tout le temps, parfois très longtemps, et dont la présence illumine la vie (…) lorsqu’il apparait de façon fugace, l’on éprouve un grand sentiment de plénitude » « François Délivré
Qui dit transition professionnelle dit parfois quête de sens ? Bon, ne partons pas dans tous les sens…. On entend par « reconversion professionnelle» un changement de métier entre deux périodes d'activité.
Ce changement peut se faire au sein d'une même famille de métier : par exemple, un hôte de caisse qui devient chef de rayon dans le cadre d’une élévation de compétences ; ou bien entre deux domaines professionnels complètement différents comme un graphiste qui deviendrait paysagiste, une infirmière qui devient tapissier décorateur, une cadre de la fonction publique territoriale devenue pâtissière et créant son entreprise ! Que de beaux parcours….
Par une séquence d’entretiens, selon un principe d’entonnoir, la personne va creuser, réaliser une introspection de ses motivations profondes, intérêts professionnels, personnalité, analyser ses compétences, imaginer des transferts possibles, rêver un nouveau projet, l’abandonner parfois et rebondir vers d’autres sphères, le confronter au réel et le mettre en perspective avec sa vie personnelle, tisser son réseau relationnel, échanger avec des professionnels, décider, invalider, acter et mettre en mouvement ce qui n’était que nébuleux quelques semaines auparavant.
Pas de tout repos, n’est-ce pas ?
Heureux qui comme Ulysse, après un long voyage et de nombreux périples retrouve sa pénélope…pas tout à fait la même que celle qu’il avait laissé derrière lui, peut-être plus pénélope du tout…. Voilà ce que m’inspire le parcours réalisé en bilan de reconversion. Une expérience humaine forte ou remise en question, réflexion, retour sur les trajectoires personnelles, connaissance de soi, échanges et confrontation du projet au réel permettent le cheminement vers un « autre chose », une nouvelle réalité en accord avec un projet de vie… C’est ce qu’on appelle le cycle de la bonne santé professionnelle, en voilà un discours plein de sens 


Introversion ou extraversion ?

Connais-toi toi-même …. Pour y trouver quoi ? Et par quel moyen ?
Avez-vous une préférence pour l’introversion ou pour l’extraversion ?

Extraverti, introverti, ces qualificatifs sont bien souvent employés pour se décrire et leur usage est devenu galvaudé avec parfois une connotation péjorative.
Mais quand est-il vraiment lorsqu’on les utilise au sens de la typologie jungienne ? Et comment restaurer ces termes de façon à ce qu’ils nous décrivent dans toute notre complexité et de façon POSITIVE et COMPLEMENTAIRE.
Alors, justement, le MBTI est un inventaire de personnalité qui décrit les différences interindividuelles de façon POSITIVE et COMPLEMENTAIRE.
C’est un outil de connaissance de soi et de développement personnel. Et pour cela il se base sur le concept de préférence. Mais alors une préférence, c’est quoi ? Pour la définition courante, c’est l’expression d’un choix en raison de critères subjectifs ou objectifs.

Je préfère le rouge quand un autre préférera le bleu…..Je préfère signer avec ma main droite car cela m’est plus confortable qu’avec ma main gauche. Et si notre personnalité était construite de la même manière ? Avec des préférences en matière de fonctionnement ?
JUNG a décrit 8 fonctions bipolaires qui sont innées, spontanées, non réfléchies et déterminent en partie notre structure psychologique.
En bref, en matière de personnalité nous aurions donc des préférences de fonctionnement innées qui nous poussent à diriger notre énergie, à développer des habitudes de comportements et des schémas de personnalité typiques de ces fonctions.
Mais revenons à nos moutons, la préférence pour l’extraversion ou l’introversion, exprime la façon dont nous avons tendance à orienter notre énergie. Sommes-nous dynamisés, ressourcés par l’environnement extérieur (personnes, expériences, activités) ou par l’univers intérieur (les idées, les souvenirs, les émotions). Pour schématiser, comment rechargez-vous
vos batteries en premier lieu, comme un panneau solaire exposé à l’extérieur ou branché secteur sur une batterie interne ?
Quelques exemples, vous reconnaissez vous plutôt sur le schéma Action/réflexion/action ?
(préférence pour l’extraversion) ou Réflexion/action/réflexion (préférence pour l’introversion) ? Ou encore après une belle journée de travail, de quoi avez-vous besoin pour vous ressourcer ? De prendre un temps de calme avant de vous reconnecter aux autres (lecture, réflexion..) ou au travers d’activités tournées vers l’action, les rencontres… Etes-
vous gênés par les silences lors d’une conversation, ou trouvez-vous cela confortable ?
On me répond souvent « mais amandine, j’utilise les deux ! » …Rassurez-vous nous utilisons les deux pôles, nous pouvons développer nos « non préférences » mais avons une inclinaison innée pour l’un des deux fonctionnements qui va teinter notre personnalité et les autres fonctions psychologiques d’une façon qui nous sera très personnelle.
Ces quelques questions ne vous permettront pas forcément de vous positionner sur votre inclinaison spontanée et innée. L’entretien de découverte du type psychologique MBTI permet, par le questionnement, à l’aide d’un praticien d’approfondir vos préférences et l’impact qu’elles peuvent avoir dans vos vies personnelles et professionnelles ; Cet entretien permet aussi de mieux appréhender le fonctionnement des personnes qui vous entourent, pour plus de compréhension et de bienveillance pour le fonctionnement de chacun, mieux se connaitre pour mieux manager par exemple !
Ces séquences peuvent aussi être animées en collectif avec une pédagogie interactive et ludique pour une journée cohésion d’équipe…

« Connais-toi toi-même », cet adage Grec est plus que jamais d’actualité. Mieux se connaitre c’est aussi mieux connaitre ses besoins et trouver les bonnes ressources pour faire face aux situations de la vie quotidienne, c’est aussi mieux comprendre pourquoi certaines situations génèrent du stress et comment y faire face au mieux, en fonction de notre personnalité !


Quelle est votre ambition ?

Et de quoi avez-vous besoin pour la réaliser?
Vous avez des envies de changements, l’intuition qu’il est temps de développer de nouvelles
compétences, la nécessité de vous réorienter mais les questions que vous vous posez sont
…. Quoi ? Ou Comment ?
Axe ambitions est une jeune structure Iséroise qui a pour vocation l’accompagnement aux
transitions professionnelles, le développement des compétences, des potentiels et des
pratiques managériales via une pédagogie interactive et innovante utilisant les outils du
coaching.
Nos interventions ont en toile de fond un travail fort sur l’analyse de la personnalité pour une
meilleure connaissance de soi facilitant le développement de la capacité à agir
(Empowerment )
Les prestations sont proposées « sur mesure ».

Vous souhaitez en savoir plus et réaliser vos ambitions…. contactez-nous.


Accueillir les personnes en situation de handicap dans les ERP

Accueillir les personnes en situation de handicap dans les ERP : Tous
concernés !

Très beaux moments passés avec les agents de la commune de Fontaine (38600) pour
lesquels j’ai animé une formation la semaine dernière : Accueillir les personnes en situation
de handicap : Échanges de pratiques, réel engagement des agents et de la collectivité pour
pérenniser et développer de bonnes pratiques, inclusion et solidarité !
D’autres sessions vont suivre courant Mars et Avril grâce à l’engagement de la commune, de
ses élus et techniciens et bien sûr du Centre National de la Fonction Publique Territoriale.

Le saviez vous ?
Dans les ERP d'une capacité d'accueil supérieure à 200 personnes, la formation du
personnel en contact direct avec les usagers et les clients à l'accueil des personnes en
situation de handicap a été rendue obligatoire selon l'ordonnance du 26 septembre 2014.

Quid du contenu de la formation….
La formation que j’anime décline les objectifs suivants :
o Sensibiliser les personnes sujettes à accueillir les personnes handicapées, à
l'environnement du handicap
o Maîtriser la réglementation du 11 février 2005 relatives à l'égalité des droits et des
chances ainsi que les législations plus récentes
o Appréhender les différentes formes de handicap et leurs particularités et mettre en
œuvre des process d’accueil adaptés
o Maîtriser les principes de la communication et les fondamentaux de l'accueil avec les
outils de l’analyse transactionnelle et une initiation à la CNV

L’approche est avant tout tournée vers l’humain avec une pédagogie très interactive. Si vous
souhaitez mettre en œuvre cette formation pour votre établissement, prenez contact avec
Axe Ambitions !


6 bonnes raisons de faire appel à un praticien MBTI

Vous souhaitez :

  1. Réfléchir sur vos pratiques, votre personnalité et votre façon d’interagir avec les autres ?
  2. Identifier vos axes de développement ?
  3. Avoir un éclairage pour un projet de transition professionnelle
  4. Travailler votre confiance en vous et identifier vos points forts ?
  5. Mieux appréhender les relations conflictuelles ?
  6. Proposer à vos équipes un séminaire de cohésion ?

 

Le MBTI  identifie le type de personnalité de chaque individu, constitué de quatre préférences, et fournit un modèle valorisant pour expliquer la manière dont nous interagissons avec le monde et avec autrui

Il a été mis au point en 1962 par Isabel Briggs Myers et sa mère, Katherine Cook Briggs. Se faisant, elles se sont fondées sur les travaux de Carl Gustav Jung (1875-1961), psychiatre suisse.

Le MBTI permet d’améliorer nos relations personnelles et professionnelles, et d'identifier nos préférences en matière de leadership et de communication.

A ce jour, il est l’inventaire de personnalité le plus célèbre, et l’outil d’auto-évaluation le plus utilisé au monde. Environ 2 millions de personnes par an soumettent le questionnaire dans des perspectives aussi diverses que :

  • ​Compréhension de soi et développement personnel.
  • Conseils d’orientation, transition professionnelle
  • Evolution et gestion de carrière.
  • Cohésion d’équipe.
  • Formation au management et au leadership.
  • Conseil en communication etc.

 

Faites appel à Axe ambitions pour découvrir les prestations individuelles et collectives en lien avec le MBTI.

MBTI ® et MYERS-BRIGGS TYPE INDICATOR ® sont des marques déposées.  MYERS-BRIGGS™

 


Quelques concepts d’analyse transactionnelle expliqués à un enfant de 7 ans

Je m’interroge souvent à comment rendre accessible des concepts de psychologie qui peuvent parfois être complexes. Utilisant beaucoup l’analyse transactionnelle lorsque j’interviens en coaching, c’est un réel questionnement sur ma pratique.

Ma certification 202 en analyse transactionnelle m’a permis de rédiger un texte ou les concepts de l’analyse transactionnelle doivent être compris par un enfant de 7 ans. Le choix a donc été tout de suite évident… et si j’expliquais tout cela à mes deux filles… ?

Alors voici quelques concepts d’analyse transactionnelle expliqués à mes enfants : (Merci Jocelyne DEGLAINE, Claire CHAUDOURNE pour la relecture ! J )

 

Je vais vous raconter une belle histoire, qui parle de nous tous… de Papa, de Maman, de vous deux et de toutes les personnes, les amis, que vous croisez, avec lesquelles vous vivez, partagez des choses ici et maintenant  et aussi celles que vous rencontrerez plus tard tout au long de ta vie. Cette histoire parle de notre esprit, de nos relations avec les personnes et de la façon dont on peut devenir libre sur cette terre, dans sa tête.

Elle parle d’être heureux avec soi-même et avec les autres.

Il était une fois l’histoire d’un peuple, notre peuple celui des êtres humains. Comme vous le savez, nous sommes arrivés sur terre il y a très longtemps. Et peut-être que vous vous demandez parfois pourquoi on est heureux, triste, en colère ou qu’on a peur et aussi comme on fait pour être bien avec les autres et à l’intérieur de soi.

Un médecin, psychiatre, a beaucoup réfléchi à toutes ces questions, à comment les êtres humains pensent, réagissent, se comportent les uns avec les autres et comment on pouvait décider de ce qui est bon ou mauvais pour nous. Il a écrit plein de livres qui expliquent que depuis la nuit des temps, dès qu’un petit être humain arrive au monde, il est unique et nait avec la capacité d’agir, de penser et  de ressentir des choses dans son cœur.

Il a aussi dit que parce qu’ils peuvent penser, ressentir et décider de ce qu’ils veulent faire de leur vie, les êtres humains naissaient OK.

OK, OK, qu’est-ce que cela peut vouloir dire ? Et bien il me semble que cela veut dire que l’on peut décider de ce que sera notre vie et de comment nous réagirons aux situations que nous vivrons. Vous vous demandez peut être ce que sera votre avenir ?… et bien ce médecin a dit qu’à l’intérieur de chacun d’entre nous, il y a un prince ou une princesse. IL dit que c’est tout petit que nous prenons des décisions de ce que sera notre vie dans le futur.  (Concept OKNESS et décision scénarique)

Mais qu’est ce qui fait que nous sommes nous ? Qu’est ce qui fait que chaque esprit est différent et unique sur cette planète? Comment ce que nous sommes, notre personnalité se construit elle ? Le médecin a observé, et a trouvé qu’à l’intérieur de chacun d’entre nous il y a des petits bouts de nos parents et des adultes que nous avons croisés, qu’il y aussi un enfant qui restera en nous pour toujours et un adulte qui, comme un ordinateur relié à sa batterie,  les pieds bien ancrés sur la terre des hommes, pourra nous aider à prendre les décisions.

Et même lorsque nous sommes grands nous gardons ces trois parties en nous.  P – A – E

Et en fonction des situations, c’est tour à tour notre Parent, notre Enfant ou notre Adulte qui parle. Alors parfois, c’est notre Parent Nourricier qui câline ou surprotège  et d’autres fois c’est notre Parent Normatif celui qui donne les règles, nous protège.

Et quand c’est notre Enfant Libre qui s’exprime, vous pouvez entendre ou voir un Adulte rire aux éclats ou sauter de joie, si c’est son Enfant Adapté Soumis il dira oui oui monsieur le policier… et si c’est son enfant rebelle il pourra dire J’m’enfiche, je fais ce que je veux ! !  (Concept les Etats du moi fonctionnel)

 

Alors, lorsque nous parlons les uns avec les autres, c’est parfois très beau, on se sent bien. A d’autres moments,  on se sent un peu gêné, on se dispute, on peut ne pas se comprendre, on veut aider l’autre, on se sent embêté et tout petit avec ce que l’on peut nous dire.

Parfois aussi nous disons des choses qui peuvent blesser les autres. Le médecin a imaginé plein de dessins qui expliquent comment nous nous parlons les uns avec les autres et il a même imaginé des solutions pour que tout cela se passe bien. (Concept les transactions)

Il a continué à réfléchir,  et il a découvert que ce qui est aussi très important, depuis notre naissance, c’est que nous avons besoin de chaudoudoux pour être bien, des mots, des gestes gentils qui nous font comme des caresses dans le cœur et qui nous font nous sentir important sur cette terre.

Nous avons parfois aussi besoin de petit froid piquants des mots qui nous disent quand nous ne nous comportons pas bien dans la communauté du peuple des êtres humains.

Il a même dit que quelqu’un qui ne recevait pas assez de chaudoudoux, irait chercher des froids piquants juste pour se sentir exister et important. Et il y a une règle, ce que l’on devrait jamais faire, c’est envoyer des froids piquants qui attaque la personne dans ce qu’elle est car ça peut lui faire très mal et rester gravé très longtemps en elle.  (Concept signes de reconnaissance)

Alors heureusement, nous sommes arrivés sur terre avec des supers pouvoirs : Celui de décider de notre vie,  celui aussi de redécider à nouveau à n’importe quel moment de notre existence si des choses ne nous conviennent pas, celui de choisir qui on veut être et qui on ne veut pas être, ce que l’on veut faire et ne pas faire. (Concept redécision scénarique)

 

 

Bien sûr, ce super pouvoir n’est pas magique… il ne peut pas agir sur tout car…

On ne peut pas connaitre le futur, et parce que… les personnes ne se comportent pas toujours de la façon dont on pensait qu’elles se comporteraient, nous aussi nous ne nous comportons pas toujours comme on le souhaiterait, nous n’avons pas le pouvoir de changer les autres, ils ne sont pas des robots que nous pourrions guider avec une télécommande…

Parce qu’aussi tout ce qui a un début a une fin et que la vie est parfois injuste. Mais les êtres humains, tant qu’ils sont sur terre gardent leur capacité à décider de comment ils réagiront à ce qui leur arrive…. Lorsque l’on y pense très fort, on se sent important et on sait que les autres le sont aussi. (Concept : les 4I de Carlo MOISO : Imprévisibilité du futur, Inéluctabilité de la mort ; inadéquation de l’être humain, injustice de la vie)

Cette histoire n’est pas finie, de plus en plus de monde s’était mis à lire ce qu’écrivait ce médecin et petit à petit d’autres êtres humains commençaient à partager ses idées et ajoutaient d’autres idées à ses idées. Aujourd’hui, il n’est plus sur cette terre mais ses théories ont parcourues le monde, du Canada en passant par les Etats Unis, l’Angleterre, l’Italie et la France, toute l’Europe. L’analyse transactionnelle était née. Depuis des centaines de milliers de psychologues aident les personnes à se sentir mieux grâce aux idées de l’Analyse Transactionnelle, en les écoutants, en leur parlant, les questionnant.

 

 

Ils les aident à aller mieux et à décider, redécider des choses qui sont bonnes pour eux, à savoir qu’ils sont importants sur cette terre,  à poursuivre leur chemin vers une vie libre, à être en paix avec les autres êtres humains, à réussir à se sentir proches des autres, en confiance et à faire des choix éclairés pour être heureux.  (Concept d’autonomie)

 

 

 


PROMOUVOIR LA DIVERSITE DANS L’ENTREPRISE : TOUS DIFFERENTS ET C’EST BIEN MIEUX !

Différents

MBWAY#Inclusion #diversité # Innovation créativité #performance #cohésion

J’ai animé fin de semaine dernière un séminaire sur le management de la diversité auprès d’étudiants alternants en M2 RH chez MBWAY…. Un beau moment à leur côté, Bravo à eux pour leur ouverture d’esprit et leur détermination à œuvrer pour une société plus inclusive,

Le sujet est inspirant : Diversité… KESAKO ?… nous sommes tous divers… le monde est divers. De plus en plus, les entreprises s’engagent dans des politiques dites de diversité. Alors de quoi s’agit-il précisément ? Quid des stratégies visant à faire des différences une source de performance, de créativité. ? Et si ces démarches et cette réflexion nous amenaient vers plus de cohésion et d’égalité des chances. ?

On parle de diversité pour évoquer les questions d’égalité d’accès à l’emploi et à la promotion dans l’entreprise. L’enjeu, plus large que la seule lutte contre les discriminations concerne les entreprises dans leur processus de recrutement et aussi de gestion des ressources humaines.

Un peu d’histoire : Il faudrait faire un grand tour d’horizon : de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux…. », Aux premières lois en faveur de l’égalité homme/femme au début du 20eme siècle ou encore des politiques d’Affirmative Action aux Etats Unis dans les années 60.

Diversité, de quoi parle-t-on ? Aujourd’hui le code pénal français reconnait 25 critères de discrimination parmi lesquels l’origine, le sexe, le handicap, l’orientation sexuelle, l’appartenance vraie ou supposée à une ethnie, l’appartenance vraie ou supposée à une religion, l’identité de genre, les opinions politiques, philosophiques, activités syndicales, lieu de résidence…….. (pour plus de détails https://www.defenseurdesdroits.fr/fr/institution/competences/lutte-contre-discriminations)

 

Dans un principe de compensation des inégalités, certains critères font l’objet de mesures particulières.

Et les bénéfices alors ? : Les politiques de diversité en entreprise ont de multiples bénéfices ; favoriser l’égalité des chances d’accès à l’emploi ; faire des différences entre les salariés un atout pour l’entreprise ; Œuvrer pour plus d’inclusion, Améliorer la cohésion, favoriser l’innovation et la créativité, attirer les talents, les fidéliser, s’ouvrir à une clientèle plus large et plus diverse….

Au-delà de l’aspect législatif, de la Hard Law,  il est parfois difficile de mettre en œuvre des actions inclusives et non morcelées et notamment pour les critères où le législateur n’a pas imposé de mesures concrètes. Mais heureusement, des chartes, Labels, une profession récente : les responsables diversité émergent permettant une plus grande structuration des démarches.

Mais alors pourquoi est-ce si complexe à mettre en œuvre ?

Des préjugés, moi !! ? Un petit tour du coté de notre fonctionnement cognitif… L’esprit humain est ainsi fait, il catégorise, classifie pour simplifier un environnement riche et complexe. Les stéréotypes, préjugés, les croyances sont le ciment des résistances et restent le frein majeur à la mise en œuvre de mesures concrètes et formalisées.

N’est-ce pas Einstein lui-même qui disait qu’un préjugé était plus difficile à désagréger qu’un atome ?

Mais alors comment faire pour lutter contre cette tendance à l’économie cognitive ?  Une prise de conscience semble être déjà un bon début.....la formation, le coaching, la sensibilisation, la confrontation à des expériences positives, peuvent y contribuer, à tout âge…..

Juste une dernière réflexion…Et si nous prenions enfin conscience qu’à la croisée des questions de responsabilités sociétales, du business case, de la performance économique et sociale lorsque l’on parle de diversité, il s’agit simplement de la place de chacun d’entre nous dans la communauté des Hommes… avec un grand H ? Ce n’est finalement pas si compliqué…… tous différents, et c’est tant mieux !